Mai 2018

Easy Jet magazine

Avril 2018

Madame Figaro Japan

"On reconnaît ce même délié apaisé, cette quiétude avisée. Une sorte de « comfort food » avec des plats d’équilibre rayonnants, déroulés dans un décor épuré, entre briques et à-plats crémés."

Lire l'article ici

Lemonde.fr, Février 2018

"Though the restaurant was full the night we stopped by, service from a young team dressed in grey shirts and dark trousers, a nod at the idea of a uniform without actually being one, was impeccably alert and quietly charming."

Lire l'article ici

France Today, Février 2018

"Avec une carte courte et inspirée, le chef Adrien Ferrand nous promet du plaisir ! Des dressages d'une précision chirurgicale pour des assiettes savoureuses.."

My Cuisiné, Janvier 2018

"Coup de maître !

Pour qui ? Toi, l'amoureux des agrumes, des rhizomes, des herbes fraîches et des épices.

Plat culte ? L'anguille fumée et sa mousse matcha.

Lire l'article ici

Time out, Décembre 2017

"Meilleur sophistroquet"

Le point, Novembre 2017

"Plus classique et définitivement plus française dans l'esprit, la poitrine de veau du Limousin confite se décline de manière automnale, avec ses légumes racines, son condiment poire et son beurre noisette. Sans chercher la surprise à tout prix, le plat est harmonieux, gourmand à souhait, joyeusement fondant. "

Lire l'article ici

Yonder, Octobre 2017

Voir la vidéo ici

Très très bon, Octobre 2017

"Mieux que la cuisine ouverte, le restaurant Eels s’équipe d’un comptoir où le chef finalise chaque plat avant envoi. Tel un maestro menant ses légumes à la baguette, il opère dans la plus grande minutie. Un peu d’attente il est vrai mais à l’arrivée, des plats qui épatent autant par le goût que le visuel."

Lire l'article ici

Paris Bouge, Septembre 2017

Septembre 2017

20 minutes,

Septembre 2017

L'Obs

"Voici donc une belle adresse en devenir dont on ne doute pas qu’elle fera les beaux jours de votre automne parisien quand l’été indien persiste à nous donner des envies de délicatesse. Dernier conseil : ne traînez pas trop, allez-y donc avant la foule."

Lire l'article ici

Les grands ducs, Septembre 2017

Septembre 2017

Le monde Magazine

"G&M : Quel est le premier livre de chef que tu as acheté ou que l’on t’a dédicacé ? 

A.F : La Cuisine de la Mer de Jacques Le Divellec (Editions Robert Laffont, 1982). J’ai eu la chance qu’il me le dédicace lorsque je faisais mon stage chez lui, dans son restaurant à Paris. Si je possède les livres des chefs pour lesquels j’ai travaillé, je ne suis pas un adepte des livres de cuisine. Il m’arrive d’en feuilleter pour la pâtisserie mais très rarement pour la partie salée. Les marchés parisiens tels que Iena, Richard Lenoir, Bastille…m’inspirent davantage. "

Lire l'article ici

Gault & Millau, Août 2017

"Notre verdict : on aime les dressages minute, la fraîcheur des ingrédients de saison, la simplicité apparente des desserts. Les ingrédients sont mariés à la perfection, peu nombreux pour chaque assiette, leurs arômes se renvoient la balle, chocolat et mûres/hibiscus (notre préféré), millefeuille et cerise noire, fruits d’été et reine des prés noisette ! On dit Bravo pour l’audace voyageuse du Chef ! 

Lire l'article ici

Le chocolat dans tous nos états, Août 2017

"La carte est courte chez eels (l’anguille…) et c’est bien ainsi. On sent l’âme voyageuse du Chef, la noix du Brésil, au léger goût de noisette, accompagne un joli thon blanc de Saint-Jean de Luz, une pêche de petits bateaux si particulière à cette région, et la marmelade de cerises nous a rappelé le gâteau basque : cela fonctionne à merveille !"

Lire l'article ici

Nos bonnes tables de Jack et Walter, Août 2017

"Le plus : L'accord mets et vins de Félix Le Louarn, qui vous en fait voir de toutes les couleurs."

Le Point, Janvier 2018

"We revelled in main courses with intense flavours: a fillet of trout served characteristically, but not overly, pink, with green asparagus and a bouillabaisse sauce; and a much richer, deboned, grilled quail stuffed with foie gras, lightened by fresh peas and baby broad beans — all with beautifully judged seasonings and textures."

Lire l'article ici

Financial times, Avril 2018

"Le meilleur, on n'en doute pas, reste à venir."

Omnivore, Février 2018

"Le chef Adrien Ferrand propose dans un décor épuré, une cuisine sans esbrouffe."

Le Monde, Janvier 2018

"Meilleure «créativité-prix»: EELS

Au risque de l'empressement, voici sûrement l'adresse la plus plébiscitée par la foodocratie triomphante."

Lire l'article ici 

Le Figaro : Les 20 meilleures tables de 2017 à Paris, Décembre 2017

"Le guide gastronomique tendance (le fooding) a dévoilé ce jeudi son classement ainsi que son contenu, qui met bien plus l'accent sur toute la France. Cette sortie était attendue, car c'est le premier depuis la prise de participation du Michelin dans le Fooding..Les meilleurs "sophistroquets" sont Eels à Paris et Ima à Rennes."

Lire l'article ici

L'express, Décembre 2017

"Encore une bonne adresse dans ce 10e arrondissement en pleine effervescence gastronomique [...] Tout souligne la belle maîtrise du chef, notamment sur les légumes."

Lire l'article ici

Télérama, Novembre 2017

"Par-delà son cas personnel, Eels nous en dit beaucoup sur le dynamisme culinaire parisien, sur sa capacité à créer, à oser, à se lancer. A seulement 25 ans, Adrien Ferrand et son équipe tiennent la barre d’un joli navire apte à voguer par gros temps."

Lire l'article ici

Atabula, Octobre 2017

"A Solidly Talented Table in the 10th Arrondissement, A-/B+

Named for his signature dish–a composition of smoked eel with reglisse  (liquorice root), apples and hazelnuts, Restaurants Eels is the best new table of La Rentree(the Fall season) in Paris."

Lire l'article ici

Alexander Lobrano, Septembre 2017

"Les fruits d'été s'invitent dans les desserts, et personne ne s'en plaint: les mirabelles, les quetsches et les reines-claudes rôties se badigeonnent de crème mélilot (une plante de la famille des légumineuses), la confiture d'abricot s'incruste dans le millefeuille vanille. Frissons, fraîcheur et facilité d'exécution, William Ledeuil avait raison: Adrien Ferrand a tout pour réussir."

Lire l'article ici

L'Express Style, Septembre 2017

"Attention, talent ! Ex-chef de cuisine du Kitchen Galerie Bis, Adrien Ferrand investit la très cool rue d’Hauteville à l’enseigne d’Eels – « anguille » en anglais."

Lire l'article ici

Le Fooding, Septembre 2017

Septembre 2017

Paulette Magazine, 

"It is indeed cool, located in an ancient couscous joint, and everyone seemed not only quite pleasant but as if they knew me and they certainly looked familiar to me.  But from where?  It soon became clear, KGB and before that Ferrandi.  A look at the carte also made it clear that this was serious food, every dish had four ingredients."

Lire l'article ici

John Talbott, Septembre 2017

"Adrien Ferrand a ouvert son resto il y a deux semaines, et on ne sait toujours pas quoi choisir."

Lire l'article ici

My Little Paris, Août 2017

"Après neuf mois de travaux et de paperasses administratives, Adrien Ferrand vient de donner naissance à un nouveau-né bien en chair. A la tête de son propre restaurant Eels (Paris 10) le chef de vingt-cinq ans signe une cuisine éphémère, ludique et malicieuse. 

Lire l'article ici

Gault & Millau, Août 2017

"Nous quittons le restaurant en écoutant les clapotis de la fin du service, heureux de cette traversée sans faille.

Bilan : Tous en pirogue ! Voguez vite vers cette flotte très prometteuse."

Lire l'article ici

La petie goulue, Août 20

01 42 28 80 20

27 rue d'Hauteville 75010, Paris

©2019 par le restaurant eels